INFORMATIONS DIVERSES /Alimentation et Insertion


Depuis 2003, les Banques Alimentaires se sont beaucoup investies dans le Programme
« ALIMENTATION ET INSERTION» (PAI) issu du Programme National Nutrition Santé (PNNS). Elles s’inscrivent de plus en plus dans une démarche de mieux-être où l’équilibre alimentaire des personnes que nous aidons devient un souci permanent pour nous.

La Banque alimentaire du Haut-Rhin participe à ce programme en proposant chaque année des formations courtes destinées aux intervenants de ses associations partenaires. Ce sont les formations "ALIMENTATION ET INSERTION"


De quoi s'agit-il ?

Les associations en sont conscientes : manger cinq fruits et légumes par jour quand on vit dans la précarité, qu’on croule sous les soucis et qu’on ne sait pas cuisiner n’est pas prioritaire et tient de la gageure. De fait, les personnes précaires présentent un risque plus élevé de carences en vitamines et minéraux et une prévalence d’obésité plus élevée que la moyenne des Français. Un problème de santé publique qui devient endémique.

Le programme ALIMENTATION ET INSERTION (PAI) s’efforce de répondre à l'attente exprimée par les associations : au-delà de l’aide alimentaire et de la distribution d’aliments. Comment faire passer des messages sur l’alimentation à des personnes vulnérables sur le plan financier et psychosocial, abonnées à la malbouffe? Comment créer du lien social?
Ce programme est le fruit d’un partenariat entre les pouvoirs publics, le Plan National Nutrition Santé (PNNS), les principales associations d’aide alimentaire (Banques Alimentaires, Croix Rouge, Secours populaire et Secours Catholique) et les industriels représentés par l’ANIA.

AFFICHES ET CALENDRIERS

Des affiches et calendriers sont édités et distribués chaque année. Les calendriers comportent des recettes simples et économiques pour « mieux manger »
Les recettes permettent d’utiliser des bases de la cuisine de tous les jours distribués par l’aide alimentaire ou achetés par les familles : viande, poisson, oeufs, légumes, lait, fromage, beurre, sucre etc.

FORMATIONS

Depuis 2004, des formations sont mises en place pour les bénévoles et salariés des associations autour du
thème alimentation et petit budget.
Leur objectif :
- Rappeler les règles fondamentales du bien manger.
- Echanger sur la façon de
les faire passer dans des messages simples, en donnant des astuces qui rendent la vie des usagers un peu plus facile. Le tout sans être donneurs de leçons et en veillant à valoriser ces personnes que les aléas de la vie ont fragilisées.
- Prendre la mesure de l'importance du repas pris/confectionné ensemble dans un processus d'insertion et de socialisation.
- Faire connaître et distribuer les calendriers. Ceux-ci rencontrent un franc succès » : les bénévoles apprécient ces recettes simples, peu coûteuses qui suivent les saisons ».

Chaque année, trois ou quatre formations d'une demi-journée sont proposées par la Banque Alimentaire du Haut-Rhin..

Manger mieux
Les enquêtes montrent que la plupart des personnes aidées se trouvent dans un état sanitaire alarmant. Il se trouve également que, pour 75% d'entre elles, l’aide alimentaire représente la première source d’approvisionnement. D'où l'importance d'un équlibre des "colis" distribués.

C'est pourquoi les Banques alimentaires se sont fixé les objectifs suivants :

* d’une part, évaluer la qualité nutritionnelle des aliments distribués par les Banques alimentaires.

* d’autre part, à partir de cette évaluation, distribuer un panel d'aliments se rapprochant des recommandations nutritionnelles.

Nous disposons pour cela d'un guide pratique pour une distribution équilibrée et avons mis en place un programme informatique permettant à chaque Banque Alimentaire l’auto évaluation de sa distribution sous forme d’un diagramme en secteurs.

Il s'agit du "camembert" :
En regard du camembert "idéal" (ci-contre), la Banque Alimentaire remet, lors de ses visites aux associations, le camembert correspondant aux produits qu'elle a pu recevoir au cours du mois. Toute association peut demander l'exemplaire la concernant.

L'analyse de ce document personnalisé permet éventuellement aux associations de ré-équilibrer les apports nutritionnels des personnes bénéficiaires (achats complémentaires, distributions étalées sur plusieurs semaines, etc..).


L’auto- évaluation, une démarche qualitative
Au sein de la Banque alimentaire, l'établissement d'un camembert "global" permet d'évaluer l'équilibre nutritionnelle des attributions mensuelles.
Cet outil est indispensable pour connaître les manques et les excès de la Banque Alimentaire au regard des recommandations des nutritionnistes.
A nous d'adapter notre prospection et notre distribution aux organismes partenaires en fonction d'un ré-équilibrage..

CHACUN, au sein de la Banque Alimentaire, est donc concerné par cette démarche qualitative.

Banque Alimentaire du Haut-Rhin, 9 Allée Gluck, 68200 MULHOUSE
Mél. : BA680@banquealimentaire.org - Tél. : 03 89 42 77 77 - Télécopie : 03 89 59 09 78


 

 

 

 


 

 

 

-